co2 top

voiture

Quoi de neuf?

07 décembre 2014: Cérémonie des « Trophées Lalla Hasnaa Littoral Durable » 2014

alt

Son Altesse Royale La Princesse Lalla Hasnaa, Présidente de la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l'Environnement a présidé le dimanche 7 Décembre 2014, la Cérémonie de remise des Trophées Lalla Hasnaa Littoral Durable, au centre international de conférence Mohammed VI à Skhirate.

Lors de cette cérémonie, Son Altesse Royale a remis les Trophées Lalla Hasnaa Littoral Durable, aux lauréats de cette première édition. Ces trophées viennent reconnaitre les actions qu'ils ont menées pour la sensibilisation et l'éducation en faveur du développement durable du littoral, pour la diffusion de comportements socialement et écologiquement responsables de préservation et de protection du littoral.

Les Trophées Lalla Hasnaa littoral durable, qui succèdent aux Trophées Plages Propres et se tiennent tous les deux ans, promeuvent l'implication de tous en faveur du développement durable du littoral, encouragent les initiatives citoyennes, le travail des jeunes et du tissu associatif, les prises d'initiative.

Ils succèdent aux Trophées Plages Propres auxquels la Fondation, après étude et réflexion, a souhaité donner une nouvelle orientation plus globale, qui tienne compte d'objectifs élargis pour le développement durable du littoral. La nouvelle appellation Trophées Lalla Hasnaa du Littoral durable traduit ainsi ces nouvelles orientations de la Fondation.

Trophées Lalla Hasnaa sont ouverts à tous : associations, institutions, collectivités locales, opérateurs économiques, écoliers, lycéens, chercheurs, experts, etc.

Les Trophées sont attribués dans cinq catégories. Le Palmarès 2014 des Trophées Lalla Hasnaa « Littoral Durable » est le suivant :

Trophée « plages propres »

 Groupe Afriquia et Commune rurale de Mireleft

 Amendis Tanger, l'Association des Petits Débrouillards et la Commune urbaine de Tanger

 Barid Al Maghrib et la Commune urbaine de Bouznika

 Crédit Agricole, la Commune urbaine de Larache et l'Association L'AIPICA de « Sport Pour Tous »

 Fondation Banque Centrale Populaire de l'éducation, la Culture et la Commune urbaine de Sidi Rahal Chatii

 Groupe Holmarcom et la Commune urbaine de Saidia

 Groupe OCP et la Commune Rurale de Laamachat

 Office National des chemins de Fer, la Commune urbaine d'Asilah, la Commune rurale de Ksar AL Majaz et l'Association des Petits Débrouillards

 Samir, la Commune urbaine de Mohammedia et l'Association Bahri Dima Clean

Trophée « partage et cadre de vie »

 Office National de l'Electricité et de l'Eau Potable et la Commune urbaine de Dakhla

 Surfrider Foundation Maroc et la Commune rurale Imssouane

 BMCE BANK et la Commune urbaine de Harhoura

Trophée « protection et valorisation du patrimoine naturel »

 Association des Petits Débrouillards, Office National des Chemins de Fer et la Commune urbaine d'Assilah

 Société d'Aménagement de Saidia, la Commune urbaine de Saidia et l'association des anciens élèves de Madagh pour la culture et le développement

 Maroc Télécom

Trophée « éducation et jeunesse »

 Association des Enseignants des Sciences de la Vie et de la Terre (AESVT) et la Fondation DROSOS

 Association Cham's pour l'éducation la citoyenneté et l'environnement AHFIR

 Association impacts positifs environnementales et sociales

 Marsa Maroc, Office National de l'Electricité et de l'Eau Potable et l'Association Biati Hayati

Trophée « responsabilité sociale et environnementale des entreprises

 Lydec et Communes urbaines de Casablanca, de Mohammedia et d'Aïn Harrouda,

 Ciments du Maroc et la Commune urbaine de Safi

 Agence Nationale des Ports (ANP), la Commune urbaine d'Essaouira et l'Association Achouala pour l'éducation et la culture-section Essaouira

Palmarès détaillé

CATEGORIE « TROPHEES PLAGES PROPRES »

Cette catégorie récompense principalement les actions de sensibilisation des estivants, notamment les jeunes, ou des actions d'aménagement et d'équipement des plages.

Les lauréats de cette catégorie sont :

 Groupe Afriquia et Commune rurale de Mireleft pour leur engagement dans un programme d'animation et de sensibilisation d'enfants par des d'animations ludiques et des ateliers éducatifs (recyclage artistique et scientifique des déchets, tournois sportifs, jeux, information et exposition, multimédia et animation) au niveau de la plage de Mireleft.

 Amendis Tanger, l'Association des Petits Débrouillards, et la Commune urbaine de Tanger pour la mise en place d'un village écologique au niveau de la plage Ba Kacem afin de sensibiliser les enfants de 7 à 13 ans aux enjeux de la protection du littoral et de la préservation des plage. Une protection pour le bien-être de tous : vacanciers, pêcheurs, animaux, algues, fleurs. Des programmes pédagogiques ont été développés sur la base d'activités scientifiques, techniques et artistiques.

 Barid Al Maghrib et la Commune urbaine de Bouznika pour leur projet intégré d'aménagement de la plage Dahomey. Ce programme a comporté :

• un village d'animation sur la plage,

• un centre d'éducation à l'environnement pour les jeunes, animé par l'association « Les amis de l'environnement »,

• L'équipement de la plage en sanitaires, douches, centre de soins, et le nettoyage quotidien de la plage.

 Crédit Agricole, la Commune urbaine de Larache et l'Association L'AIPICA de « Sport Pour Tous », pour leurs actions de sensibilisation et d'éducation à la protection de l'environnement, et leurs animations sportives, culturelles et artistiques au niveau de la plage de Ras Rmel. Ces activités ont permis de créer une ambiance agréable pour les estivants, et ont contribué au développement local de la commune.

 Fondation Banque Centrale Populaire de l'éducation, la Culture et la Commune urbaine de Sidi Rahal Chatii, pour l'organisation d'ateliers de tri sélectif et de recyclage de déchets au niveau de la plage Sidi Rahal Chatti, avec l'objectif de :

— Sensibiliser et initier les estivants, surtout les jeunes, à la pratique du tri des déchets,

— Donner une seconde vie à certains types de déchets et contribuer ainsi à la protection de l'environnement.

 Groupe Holmarcom et la Commune urbaine de Saidia, pour la mise en place sur la plage de Saïdia d'un village de sensibilisation et d'éducation au développement durable qui proposait aux enfants des ateliers écoéducatifs.

 Groupe OCP et la Commune Rurale de Laamachat pour leur action « Protégeons le village des pêcheurs », à côté de la plage Souiria K'dima, qui a sensibilisé près de 500 personnes, particulièrement des pêcheurs, à la protection de l'environnement et à la propreté de la plage et ses alentours, notamment le village des pêcheurs.

 Office National des chemins de Fer, la Commune urbaine d'Asilah, la Commune rurale de Ksar AL Majaz et l'association des Petits Débrouillards, pour leur initiative intitulée « Les nouvelles technologies de l'information au service de l'Éducation au développement durable ». Ce slogan a été décliné sur le terrain au niveau des plages d'Asilah et de Ksar Al Majaz, en un ensemble d'activités pédagogiques :

 initiation aux nouvelles technologies de l'information, notamment l'utilisation de tablettes et conception d'animations numériques sur l'éducation à la préservation du littoral ;

 expériences scientifiques et techniques sur le thème du littoral ;

 exposition interactive sur les bonnes raisons de protéger le littoral

 Ateliers de création artistique ;

 Ballades thématiques (pêche à pied, nettoyage, photos...) ;

 Jeux de plein air et jeux de société sur le thème de l'environnement.

Pour le bon déroulement de ces actions, plusieurs outils pédagogiques ont été créés sous forme de manuels d'activités, d'exposition, de supports numériques afin de permettre aux animateurs des petits débrouillards de mener des animations ludiques, dans de bonnes conditions. Ce projet a permis à plus de 4000 enfants de comprendre l'intérêt de la préservation des plages.

 Samir, la Commune urbaine de Mohammedia et l'association Bahri Dima Clean pour leur organisation sur les plages de Mohammedia et Manesman d'un village de l'environnement, pour sensibiliser et éduquer les estivants à la protection de l'environnement de la plage, et à la préservation du littoral en général. Le village proposait des ateliers de sensibilisation et d'éducation au développement durable : recyclage, tri sélectif, durée de vie des déchets...

CATÉGORIE

TROPHÉE « PARTAGE ET CADRE DE VIE »

Dans cette catégorie, les projets primés ont proposé des actions d'aménagement, d'installation ou de réhabilitation d'équipements sur les plages.

 Office National d'eau et d'électricité et la Commune urbaine de Dakhla, par l'installation de locaux multiservices sur la plage de Lekhera, créant un réel espace de vie pour les habitants des quartiers Assalam, wahda 1 et wahda 2 :

• vestiaires au niveau des douches sur sable ;

• réhabilitation des blocs sanitaires pour les personnes handicapées ;

• mise en place de passerelles facilitant l'accès des handicapés ;

• réhabilitation des installations d'eau potable (bornes fontaines) et des douches ;

 Surfrider Foundation Maroc et la Commune rurale Imssouane, pour leur lutte contre les déchets aquatiques au niveau du village d'Imessouane, par :

• L'installation de poubelles fixes et de panneaux signalétiques fabriqués à partir de matériaux recyclés ;

• La réorganisation de la collecte des déchets ;

• L'élimination des points noirs de déchets ;

• Le développement d'outils pédagogiques adaptés à la population ;

• L'organisation de journées citoyennes de mobilisation.

Ce programme a permis une prise de conscience par la population et les acteurs locaux de l'importance de la gestion des déchets et de la propreté du village, éléments essentiels de la qualité de vie des habitants et des visiteurs d'Imessouane.

 BMCE BANK et la Commune urbaine de Harhoura, pour l'aménagement de l'accès aux plages de la Commune de Harhoura, pour les handicapés, par la construction de rampes d'accès. Les handicapés, qui représentent 5,12 % de l'ensemble des visiteurs, ont ainsi pu profiter de cet espace.

CATÉGORIE

TROPHÉE « PROTECTION ET VALORISATION DU PATRIMOINE NATUREL »

Dans cette catégorie, les projets récompensés ont mis en œuvre des actions de sensibilisation des populations sur le littoral, son patrimoine naturel, sa biodiversité, ses écosystèmes et ses interactions avec les êtres vivants.

 L'Association des Petits Débrouillards, l'Office National des Chemins de Fer et la Commune urbaine d'Assilah, pour leur projet intitulé « Les 12 raisons de préserver le littoral marocain ». Une exposition interactive a été proposée aux estivants d'Asilah et Ksar Al Majaz. Elle leur a permis de découvrir différentes facettes du littoral : biodiversité, économie, social et autres. Les 12 panneaux de l'exposition, une pour chaque raison, ont apporté des connaissances, et prodigué des conseils pour préserver le littoral, sa diversité et sa richesse.

 La Société d'Aménagement de Saidia, la Commune urbaine de Saidia et l'association des anciens élèves de Madagh pour la culture et le développement, pour leur action d'éducation et de sensibilisation des enfants au rôle des sites d'intérêt biologique et écologique (SIBE) de la Moulouya, qui débouche à l'ouest de la plage de Saïdia. Des jeux éducatifs leur ont permis de comprendre les services rendus par les milieux naturels, notamment sur les équilibres naturels, la chaine alimentaire et l'écosystème de la forêt. Des sorties ont été organisées sur site, pour se rendre compte de cet équilibre et sa fragilité.

 Maroc Télecom, pour la déclinaison de la bande dessinée lauréate du concours BD développée en 2012, en spot 3D pour une plus large diffusion, notamment sur les canaux classiques. Ce Spot 3D a été réalisé pour contribuer à la sensibilisation à la sauvegarde et la protection des plages et du littoral, aux dangers des déchets marins et leur impact sur la faune.

CATÉGORIE

TROPHÉE « ÉDUCATION ET JEUNESSE »

Les projets retenus pour cette catégorie ont mis en place des actions de sensibilisation spécifiquement dédiées aux enfants scolarisés, et même leurs parents.

 Association des Enseignants des Sciences de la Vie et de la Terre (AESVT) et la Fondation DROSOS, pour leurs actions de sensibilisation des jeunes écoliers à la protection du littoral à travers l'organisation d'une vaste campagne de collecte massive de déchets plastiques en mer. Cette campagne nationale lancée en avril 2014 a mobilisé plus de 6000 élèves de 200 établissements scolaires, les clubs de l'environnement et 15 sections de l'AESVT Maroc sur 30 plages et villes côtières. Cette campagne de nettoyage et de sensibilisation sera suivie d'une exposition sur les déchets plastiques en mer, et par un ensemble d'ateliers ludiques d'une durée de 3 mois à Casablanca, de deux mois à Tétouan et de deux mois à Agadir.

 Association Cham's pour l'éducation la citoyenneté et l'environnement AHFIR, pour son projet de protection de l'embouchure la Moulouya et la préservation de sa biodiversité. Cette action a été menée pendant toute la période scolaire et a permis de sensibiliser les élèves de l'Oriental à la préservation du SIBE de la Moulouya. Des sorties pédagogiques ont été organisées sur site, un film documentaire réalisé, et un recensement des oiseaux migrateurs effectué, en partenariat avec le Groupe de Recherche pour la protection des Oiseaux du Maroc (GREPOM).

 Association impacts positifs environnementales et sociales, pour son projet « Eco-Ecoles », qui se propose d'apporter au quart de la population de Saïdia, savoir, savoir-faire et savoir-être environnementaux. Le projet espère ainsi créer les compétences qui soutiendront le développement durable de la Région de l'Oriental.

Cette approche veut rompre avec celle des programmes scolaires, en amenant les élèves et leurs parents à apprendre directement de leurs milieux environnementaux. Deux ont été choisis : l'embouchure de la Moulouya, et les écoles et collèges de la ville. De petites actions, comme des autocollants sur la biodiversité posés sur les tables d'école, l'apprentissage du nom des espèces par leur inscription sur les cahiers des élèves et l'envoi de SMS aux parents, un site internet, de l'affichage et des sorties sur le terrain, ont permis au programme de transmettre des informations et de les faire mémoriser.

 Marsa Maroc, Office National de l'Electricité et de l'Eau Potable et l'Association Biati Hayati, pour l'action de sensibilisation de plus de 1000 écoliers inscrits au programme Éco-Écoles à la protection du littoral, par des activités parascolaires diverses comme le théâtre, les documentaires, les Jeux éducatifs, le Chant et la danse, la collecte de déchets à la plage.

CATEGORIE

TROPHEE « RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE DES ENTREPRISES

Cette catégorie récompense les actions d'opérateurs économiques ayant un impact positif sur le littoral marocain, qu'il soit environnemental, économique ou social.

 Lydec et Communes urbaines de Casablanca, de Mohammedia et de Aïn Harrouda, pour le projet de dépollution du littoral Est du Grand Casablanca. Ce programme a vu la construction d'ouvrages de protection du littoral Est de Casablanca contre les rejets d'eaux usées brutes, notamment industrielles, l'embellissement de la façade maritime, des actions pour la propreté des plages. Le projet a permis d'améliorer le cadre de vie des habitants et de restaurer le potentiel touristique de la zone.

 Ciments du Maroc et la Commune urbaine de Safi pour son programme d'animation pour la sensibilisation et l'éducation au développement durable sur la plage de Safi, lequel a proposé :

• une animation éducative, ludique et diversifiée aux enfants

• Une sensibilisation des enfants et des parents sur l'importance de la préservation de l'environnement ;

Cette action rentre dans le cadre de la Responsabilité Sociale d'Entreprise de Ciments du Maroc, qui conforte son image d'entreprise citoyenne soucieuse de l'environnement.

 Agence Nationale des Ports (ANP), la Commune urbaine d'Essaouira et l'association Achouala pour l'éducation et la culture-section Essaouira pour son action d'insertion sociale de jeunes et de femmes au cœur de l'action environnementale mené sur la plage d'Essaouira.

Ce projet, partie intégrante de "Plages Propres", a créé :

- six emplois permanents pour l'entretien de trois blocs sanitaires, la moitié pour les femmes,

- 47 emplois saisonniers pour l'entretien des douches, des consignes et des vestiaires de la plage, son nettoiement, la gestion de l'espace handiplace, du centre d'information et d'éducation à l'environnement, de la bibliothèque verte et du club de la presse de la plage.

- Un atelier de fabrication des sacs à base de raphia et de tissu, qui a permis d'améliorer les revenus de vingt femmes au foyer.

Allocution du Président délégue

Dossier de presse

 

C’est votre 1ere Visite ?